Connexion Inscription
Accueil Blog libertin L'infirmière nous a surpris en train de faire l'amour dans la chambre de l'hôpital !

Le blog de de la rencontre échangiste

illustration

L'infirmière nous a surpris en train de faire l'amour dans la chambre de l'hôpital !

Poster un commentaire

Il n'y a pas plus ennuyeux que de devoir faire la garde à l'hôpital ! J'ai compris cela le jour où ma femme a dû y rester à cause d'une crise de fatigue. Malgré son état, elle était radieuse et souriante. Elle me donnait toujours l'envie de lui grimper dessus. Je me disais même que, puisque j'étais censé rester là toute la journée et toute la nuit, ne pouvais-je pas me faire plaisir un peu ? Il fallait juste que je trouve le bon moment pour accorder à nous deux une petite pause intime, et que j'attende bien sûr qu'elle soit plus en forme.

Nos rendez-vous échangistes habituels me manquaient. Je voulais qu'on puisse partager des moments doux et agréables avec d'autres couples, mais bon, la santé passe avant tout. Je ne pouvais pas pour autant supporter l'idée de ne pas la toucher et de ne pas la pénétrer. Vivement la nuit pour éviter les visites des infirmières ! J'étais bien décidé à baiser ma petite femme à l'hôpital, et je savais qu'elle aussi en avait envie.


Et si quelqu'un se pointe en pleine nuit ?

Je n'aime pas quand je dois faire l'amour avec une telle pression. Il est quand même difficile de se concentrer sur son plaisir quand on craint que quelqu'un vienne par surprise entrer dans la chambre. Ma femme ne pouvait pas encore faire de gros mouvements, je devais donc mener le jeu. Les préliminaires étaient simples. Je me suis contenté de toucher ses seins et de l'embrasser. Je ne voulais pas que les caresses nous fassent perdre du temps.

Le plus dur était de pénétrer sa chatte. Elle ne pouvait tenir qu'en position de la petite cuillère. Punaise ! Le lit métallique de l'hôpital ne pouvait s'empêcher de faire du bruit de ferrailleur à chaque mouvement. C'est là qu'une infirmière entrait après avoir cogné une seule fois à la porte. Elle nous a surpris, pénis dans le vagin et le corps partiellement nus. La main dans le sac ! Dans ma tête, je me disais : « on va se faire virer de l'hôpital à presque une heure du matin !?» Elle était restée sans bouger près de la porte. Elle ne disait rien.

Doucement et discrètement, je sortais du lit d'hôpital, cachant mon pénis en érection derrière mes deux mains. Ma femme faisait quant à elle semblant d'être une parfaite victime d'un gros pervers. Ce n'était pas responsable de ma part, je l'admets. L'infirmière se mettait devant moi pour examiner le sérum qui était branché près du lit. Elle a ensuite effleuré mon pénis avec sa main. Perplexe, je regardais vers elle.

C'était comme si ses yeux me demandaient « vous n'aimez pas ??» Le message était très clair. Elle voulait qu'on continue. Ma femme a ri. Elle a immédiatement compris quand elle a vu que l'infirmière n'était même pas énervée ou étonnée en voyant la scène. Heureusement qu'on est un couple échangiste. Cette soirée-là, j'avais deux femmes à satisfaire et le plan à trois s'était plutôt bien terminé. 

1 commentaire

Unusuall
Le 25 novembre 2022
lol
Répondre

Poster un commentaire

OK
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.